L’Europe s’engage en région Centre-Val de Loire avec les FESI Union Européenne Région Centre-Val de Loire

L’Europe en région Centre-Val de Loire,
une chance pour tous.

Information

Le portail des aides sera ouvert en 2016

Accueil »

Rénovation et Extension du groupe scolaire – Construction d’un restaurant scolaire BEPOS, avec intégration de matériau bio-sourcé sur la commune de Dordives (45)

Le projet porté par la commune de Dordives consiste en la réhabilitation du groupe scolaire et la construction d’un nouveau restaurant scolaire labelisé BEPOS-Effinergie. En tant que bâtiment démonstrateur, il s’aggit aussi d’un outil de sensibilisation et d’informations auprès des enfants, des citoyens, élus et professionnels, et ainsi pourra contribuer à l’évolution des pratiques autour des nouvelles techniques et éco-gestes de l’efficacité énergétique.

Objectifs recherchés :

Le projet présenté par la commune de Dordives correspond à la réhabilitation du bâtiment existant hébergeant le groupe scolaire (mise en œuvre dans un second temps) et à la réalisation d’une extension dans laquelle sera installé le restaurant scolaire, soit un bâtiment neuf relié au bâtiment existant par une coursive.
En effet, Dordives est une commune située dans le Loiret, à la limite de l’Île-de-France. Elle attire, par le cadre de vie et le moindre coût de l’immobilier, un apport important de population francilienne. L’augmentation de la population est de 3% par an. Son groupe scolaire a été construit en 1978 pour recevoir 230 élèves répartis en 9 classes. Il doit maintenant en accueillir 380 pour 15 classes. Afin de répondre aux besoins, le projet est donc la rénovation des locaux de 1978 ainsi que l’extension de l’école existante. Le territoire auquel appartient la commune, le Pays du Gâtinais, est un terriotire reconnu Territoire à Énergie Positive qui est engagé dans un Plan Climat Énergie Territorial 2014-2020 visant à réduire de 40 % les gaz à effet de serre d’ici 2020.

Objectifs visés :

En ce qui concerne l’extension qui permettra de libérer de la place dans les locaux actuels afin de créer des salles supplémentaires pour accueillir l’augmentation des élèves, la commune a fait le choix de construire un bâtiment BEPOS avec utilisation de matériaux biosourcés. Outre les avantages économiques et environnementaux qu’apporte ce choix en cohérence avec la stratégie de développement durable de la commune et de son agenda 21, la construction d’un restaurant scolaire en ossature bois pour l’isolation pour une isolation optimum de l’enveloppe extérieure avec couverture en étanchéité multicouche isolée est l’occasion de promouvoir un projet de développement durable à destination de différents publics grâce à la mise en place d’une démarche de démonstration. En effet, le bâtiment sera un élément clef dans le cadre de la rénovation globale du groupe scolaire ainsi que du quartier. Il sera utilisé comme outil de sensibilisation et d’informations auprès des enfants, des citoyens, élus et professionnels, et ainsi pourra contribuer à l’évolution des pratiques autour des nouvelles techniques et éco-gestes de l’efficacité énergétique.
La seconde phase du projet consiste en la réhabilitation themrique et à la mise en accessibilité de l’ensemble du bâtiment. L’isolation du bâtiment est prévue avec à terme une consommation limitée et raisonnée des énergies ainsi que l’apport de 17 tonnes de matériaux bio-sourcés permettant de lutter contre le changement climatique, avec pour la charpente traditionnelle l’utilisation du bois, et pour l’isolation la laine de bois et le chanvre. Un bâtiment sera également mis aux normes d’accessibilité.
Lié à la rénovation globale thermique et la mise en accessibilité de l’école auquel il sera adossé, le projet inclus la création d’une zone piétonne aux abords de l’école, un lieu d’interactions sociales fortes (jardin partagé, jardin d’écoliers, espace de rencontre et de jeux) et une Maison d’Assistants Maternels à proximité immédiate.

La construction du BEPOS sera l’action forte de l’enjeu « agir en faveur des économies d’énergie et préserver les ressources » de l’axe stratégique « dordivois, tous acteurs pour limiter notre imapct sur l’environnement » de l’Agenda 21 local « Pour que Vive Dordives, Aujourd’hui et Demain ».

Résultats attendus :

La commune souhaite parvenir aux résultats suivants :
– Besoins annuels en chaud 17,90 kWh/m.SHORT.an ;
– Besoins annuels en froid 0 kWh/m.SHORT.an ;
– Besoins annuels d’éclairage 2,1 kWh/m.SHORT.an ;
– Intégration de 27 kg environ de matière biosourcée par m de surface plancher pour l’extension et 25 kg en moyenne sur l’ensemble du bâtiment pour l’isolation ;
– Production de 40 kWhEP/m.an d’énergie renouvelable.

Ce projet est la première étape d’une restructuration globale du groupe scolaire Victor Hugo, mais aussi du quartier :
2016 – 2017 : construction d’un restaurant scolaire extérieur au groupe scolaire, libérant des espaces intérieurs qui seront transformés pour créer de nouvelles salles d’activités actuellement installées dans des bâtiments modulaires ;
2017 – 2019 : rénovation globale des locaux actuels de l’école (accessibilité, électrivité, isolation), création de la maison d’assistantes maternelles ;
2019 – 2020 : création de la zone piétonne et aménagement d’espaces verts à proximité (jardins écoliers).

Budget total : 1 516 722,47 €

Cofinancement UE : 381 000 € (FEDER Centre)

Porteur : Commune des Dordives

Période : du 15/10/2016 au 31/12/2020

Localisation : Dordives (45)

Plus d’informations :

http://www.dordives.com

Les dernières actualités

Plus d'actualités
Soutien aux échanges Franco-Allemands innovants
Lire la suite
Project’Eur, le dispositif d’accompagnement au montage de projets européens
Lire la suite
A vos agendas ! Prochains évènements sur l’Europe et les programmes européens
Lire la suite
Etat d’avancement du projet européen sur l’eau et le numérique
Lire la suite